Le Pop Blog

Le prêt relais : acheter avant de vendre.

SVG Wave Background
prêt relais acheter avant de vendre


Vous avez un coup de cœur pour une maison ou un appartement mais n’avez malheureusement toujours pas vendu votre ancien logement ? Et si le prêt relais était la solution ?

Faire coïncider les dates d’achat du nouveau logement et de revente de l’ancien est quasi mission impossible. Si vous avez un coup de cœur pour un bien immobilier, vous allez devoir vous décider rapidement. Néanmoins, il n’est pas question de brader votre bien pour disposer des fonds nécessaires. Le prêt relais semble être ici, la solution.

Pour financer l’achat d’un nouveau bien immobilier, sans attendre la revente du premier et donc sans disposer du capital correspondant à sa valeur, la banque peut vous proposer un prêt relais : un crédit de transition accordé pour une durée de quelques semaines à 2 ans ou 3 ans pour un achat dans le neuf. Pratique, il doit néanmoins être souscrit avec la plus grande vigilance.

Il est vrai que le prêt relais souffre d’une mauvaise image alors qu’il peut parfois s’avérer très utile. Suivant les villes ou les périodes, un prêt relais peut quasiment être sans risque.


Posez-vous les bonnes questions :

  • Comment se porte le marché de l’immobilier où vous souhaitez vendre ?

  • Qu’en est-il de l’offre et de la demande ?

Les agents immobiliers ou les notaires sont là pour vous aider et vous conseiller.

En effet, un agent immobilier saura vous dire si la maison que vous vendez se situe dans une zone porteuse ou non et quels risques vous prenez.

Toutefois malgré les avantages le prêt relais n’est pas adapté à tous les profils et c’est là qu’il faut être vigilant.

Afin de limiter les risques, il vaut mieux que l’acheteur soit bien avancé dans le remboursement de son prêt. C’est en effet moins adapté pour un souscripteur qui aurait encore un gros capital à rembourser.

  • Se demander si nous sommes dans une ville où les délais de vente sont courts

En effet, dans certaines villes, les délais de vente sont très courts, variant de 1 à 3 mois et parfois même encore plus vite alors que dans certains secteurs géographiques au contraire, les biens ont du mal à trouver acquéreur. Mais ce critère n’est pas suffisant.

  • Le bien du souscripteur est-il bien positionné par rapport au prix du marché.

Une fois les risques bien pris en compte, le prêt relais peut être le choix de la tranquillité et du confort et permet d’éviter beaucoup de fatigue et de stress.

L’autre option et la seule est la location qui implique deux déménagements, un d’abord dans le loyer puis le second dans le bien acheté. Cela implique aussi de payer des honoraires à une agence pour la recherche d’un bien puis une caution et un loyer mensuel.


Bien évaluer son bien :

Ne pas s’appuyer sur les prix de vente affichés mais seulement sur les prix de vente vendus. C’est pourquoi il est primordial de confier cette étape à un professionnel.

Estimer mon bien

Seul un notaire ou un agent immobilier maîtrise ces points cruciaux du projet :

  • Attractivité de la ville
  • Valeur du bien
  • Demandes de potentiels acheteurs

=> Sont autant de points qui nécessitent une expertise.

Cette étape est d’autant plus importante que les banques se basent dessus pour l’accord du prêt et qu’elles ne prêtent qu’entre 60 et 80% de la valeur du bien estimé.

Aujourd’hui, les banques demandent une ou deux estimations signées par un professionnel de l’immobilier avant d’accorder le prêt relais.

Toutefois, le prêt relais n’est pas à conseiller à tout le monde. Parfois nous sommes dans des cas de biens particuliers (à proximité d’une voie ferrée, d’un couloir aérien…) ou tout simplement situé dans une région à faible potentiel de revente, autant de points qui rendent le délai incertain.

Dans ce cas précis, il est plus judicieux et plus raisonnable de solder la vente de son bien avant d’envisager un nouvel achat. Ici, le souscripteur comprend le rôle de l’agence, avec son travail de mise en valeur du bien, de visibilité et de gestion qui peut nettement accélérer la vente.


Les 3 grandes étapes du prêt relais :

  • Vous avez déjà trouvé le bien immobilier qu’il vous faut ou en recherchez un
  • Vous avez fait estimer la valeur de votre bien actuel pour connaître votre budget d’acquisition
  • Vous avez trouvé la banque qui financera votre projet : octroi du prêt relais et éventuellement d’un autre prêt immobilier principal

Les modalités du prêt relais :

  • Le crédit se fait généralement sur une durée de 6 mois à un an renouvelable une fois (jusqu’à 36 mois pour le neuf)
  • Son montant est situé entre 60 et 80% du prix de vente estimé de l’ancien logement
  • Il est remboursé lorsque la vente du premier logement a eu lieu

Les 3 types de remboursement du prêt relais

  • Le prêt relais sec : le prêt est la seule source de financement pour la nouvelle acquisition.
  • Le prêt relais accompagné d’un prêt immobilier : le prêt est associé à d’autres types de crédit (crédit immobilier classique, PTZ, …)
  • Le prêt relais avec franchise totale : l’emprunteur rembourse les intérêts et le capital lors de la vente de son bien.

Vendre mon bien



Cet article vous a-t-il été utile ?
Articles similaires

Commentaires
Pas de commentaires
Rajouter un commentaire
L'ajout de commentaire est fermé.
 

Les derniers articles