logo

Le Blog

Tous les articles
Acquéreur
Vendeur
Législation
Notaire
 

La meilleure période de l’année pour vendre votre logement

 
f60a4e457985c399691530b03c0b5260e4c7fe8d.jpeg


Lorsque votre décision de mettre votre bien à la vente est prise, la première question est dans 95% des cas de présenter son bien pendant la période la plus propice à la vente. Ainsi, profiter des périodes de l’année où les potentiels acquéreurs sont les plus actifs permettrait de vendre le bien le plus rapidement possible. Détendez-vous, d’après de nombreux professionnels, les transactions sur le marché de la pierre se font 365 jour par an… Oui, vous avez bien compris ! : Durant toute l’année, même quand l’hiver est rude ou la canicule présente. Mais nous distinguons des pics actifs à certaines périodes précises.
 

Ventes immobilières : Haute saison ou basse saison

On part du principe que plus vite vous diffusez votre bien en vente, plus vous aurez la possibilité d’attirer un potentiel acheteur et réussir la transaction et cela peu importe la saison.  

Néanmoins, plusieurs notions sont à prendre en compte pour analyser les saisons qui auront effectivement un impact sur le secteur immobilier.

 

Un zoom pour associer les maisons et les saisons

Êtes-vous de ceux qui aiment les détails? Alors.. Cadeaux!

Voici un compte rendu détaillé de l’influence de chaque saison de l’année sur la vente de votre logement:


 

  • Vendre au printemps

Vendre au printemps permet de tabler sur les prix des biens car le nombre de ventes immobilières augmente pendant cette session. Les causes principales de ce phénomène sont simples: la première, c’est l’arrivée des beaux jours qui attirent les potentiels acheteurs. Dans cette étape il est plus facile d’évaluer la luminosité naturelle et la ventilation d’un logement, ces deux facteurs sont essentiels pour la majorité des acquéreurs.

 De plus, les mutations professionnelles et le rythme scolaire accélèrent la recherche de bien pendant cette période qui semble être la plus active en terme de vente de bien. L’idéal pour une famille n’est pas de signer l’acte de vente de sa future maison pendant les vacances scolaires. Le meilleur c’est d’entamer la rentrée scolaire bien installé.

 

  • Vendre en été

En été, la vente d’un bien peut constituer un avantage et un inconvénient. Si les clients ne sont pas parti en vacances, ils seront très disponibles et attentifs. Mais, nous ne pouvons pas nier que de nombreux potentiels acquéreurs ne sont pas présents pendant cette saison. Ainsi l’activité est plus calme mais elle est d’une façon générale très qualifiée. Un petit conseil, prévoyez d'effectuer vos visites en fin de journée afin de profiter de plus de fraîcheur.

 

  • Vendre en automne

Même si le soleil et le moral des acquéreurs sont présents, les rentrées scolaires avec les achats des fournitures, les inscriptions sportives/culturelles des petits,  les reprises du travail et des objectifs donnés des parents, les transactions jusqu’à fin septembre sont faibles. L’activité repart tranquillement au mois d’octobre.

 

  • Vendre en hiver

L’hiver n’est pas la saison la plus prolifique à première vue. Les transactions immobilières sont un peu moins élevées en cette période. Les températures et les conditions de temps ne donnent pas toujours envie de chercher ou de visiter un bien. Vous ne devez tout de même pas le négliger. Insistez donc sur l’intérieur de votre logement avec un ambiance cosy, une température ambiante agréable, un petit feu de cheminée. Si votre bien se situe dans les régions montagneuses ( chalets.. vue sur montagne, neige), tout va bien, vous êtes dans la meilleure saison pour convaincre les futurs acheteurs.    

 

Alors, pas de panique ! Une saison ne signifie pas que vous ne vendrez pas votre bien même pendant les plus basses périodes énoncées. L’histoire et le marché révèlent qu’en France se vendent des milliers de logements chaque mois. Par exemple, à la fin avril 2018, au cours des douze derniers mois, se sont réalisés 953 000 transactions.

 

L’impact est donc plus sur la rapidité de la vente et une négociation plus faible si le marché est porteur et les acquéreurs nombreux. A contrario, sur une période plus calme, la patience devra être de rigueur et la négociation plus intense.

 

Mais, n’oublions pas qu’un potentiel acheteur avec un magnifique projet se lève tous les matins ..) Et puis, les coups de coeur existent encore et toujours.

 



 

 
 

Commentaires

  • Pas de commentaires

Rajouter un commentaire

L'ajout de commentaire est fermé.
 

Les derniers articles

Comment négocier les frais d'agence.jpg

Comment négocier les frais d'agence.

Les frais d'agence peuvent parfois représenter des milliers d'euros ! En cas de vente ils ont un impact important sur la vente. Immo-pop vous donne des conseils pour bien les comprendre et être en mesure de les négocier, que vous soyez acquéreur ou v...
Bien souvent un vendeur alléché par une estimation optimiste de son bien immobilier, s’est empressé de signer un mandat de vente à une agence et regrette sa signature peu de temps après. Rassurez vous il y a souvent plusieurs possibilités de résilier.jpg

Comment résilier un mandat de vente : Lettre type et conseils

Bien souvent un vendeur alléché par une estimation optimiste de son bien immobilier, s’est empressé de signer un mandat de vente à une agence et regrette sa signature peu de temps après. Rassurez vous il y a souvent plusieurs possibilités de résilier...
Ces derniers mois, de nouvelles tendances agitent le secteur de l'immobilier à Toulouse. Zoom sur Immo-Pop, qui a décidé de supprimer les commissions pour faire baisser la facture..jpeg

Nouveau : à Toulouse, cette agence immo vend apparts et maisons… sans commission !

Ces derniers mois, de nouvelles tendances agitent le secteur de l'immobilier à Toulouse. Zoom sur Immo-Pop, qui a décidé de supprimer les commissions pour faire baisser la facture.
Voir tous les articles