Le Pop Blog

Comment rédiger une annonce immobilière efficace ?

Tous nos conseils pour réaliser la meilleure annonce immobilière possible ( Appartement et Maison )


Amateur ou professionnel, votre annonce immobilière doit intéresser, attirer, plaire pour avoir une chance de vendre et de trouver un acquéreur rapidement. Chaque personne intéressée par votre bien devra trouver, sur votre annonce, un maximum d'informations essentielles. Alors voici quelques conseils pour bien rédiger son annonce immobilière !

Comme un objet ou un vêtement exposé en vitrine, le vendeur prendra soin de mettre en avant les qualités du bien vendu sans en cacher ses défauts.

Avant de vous lancer dans la rédaction de l’annonce, préparer un brouillon sur lequel vous noterez les caractéristiques importantes de votre bien.

Lors des visites, vos potentiels acquéreurs n'hésiteront pas à vérifier tous les points décrits dans votre annonce immobilière. D'où l'utilité pour le vendeur d'être capable, au préalable, de connaître et pouvoir citer tous les points spécifiques de votre maison ou appartement.


1 - Une annonce concise avec un maximum d'informations

Il ne s'agit pas de surcharger votre annonce immobilière avec des informations inutiles ou des détails. Elle doit être exhaustive, écrite sans faute d'orthographe et de manière organisée (sautés des lignes), bref, agréable à lire.

On retrouve dans celle ci tous les éléments essentiels, les spécificités d'un bien immobilier comme :

  • le type de bien vendu (maison, appartement, immeuble, garage, parking, terrain, local commercial,etc.),
  • son nombre de pièces et la composition de celles ci (X nombres de chambres, cuisine équipée , aménagée,etc),
  • la surface du bien (au sol et en m²), les extérieurs et les dépendances vendus avec le logement,
  • l'année de construction (cela donne généralement un indice sur l'entretien fait ou à faire),
  • l'emplacement et les commodités à proximité ( secteur, transports en commun, commerces de proximité, parcs naturels etc),
  • les installations techniques propres au bien vendu (type chauffage, panneaux solaires etc),
  • les aménagements intérieurs (placards, dressing, etc) et extérieurs (piscine, arrosage, forage,etc), l'exposition ...

La lecture doit être agréable : utilisez des tournures de phrases avantageuses. Là encore, le but n'est pas de magnifier un bien immobilier mais d'appuyer sur ses qualités et de les mettre en avant. Par exemple, pour une maison de ville avec un extérieur à l'arrière, vous pouvez noter « Maison de ville avec jardin arboré sur l'arrière cours, au calme »


2 - Insistez sur la localisation ! C'est le 1er critère de sélection lors d'un achat

On ne le répète jamais assez mais la localisation est le critère le plus important lors d'un achat. C'est le premier élément sur lequel se penche un acquéreur ! Il est donc nécessaire, voir indispensable, de décrire l'emplacement et l'environnement du bien vendu.

Chaque lieu , chaque zone et chaque secteur présente des spécificités. Vous adapterez donc votre discours selon le secteur dans lequel se trouve votre bien .

Décrivez, le quartier, la rue, l'ambiance dans cet environnement, ce qu'on y trouve à proximité et ce qu'on peut y faire comme activités (commerces, écoles, sports etc).

On peut, par exemple, appuyer sur le fait que le bien vendu est dans un lotissement desservi par les transports en commun et où le collège se trouve à 8km : critère indispensable pour un foyer avec enfant voulant s'installer dans un secteur calme, protégé et se faciliter le quotidien avec un établissement scolaire à proximité du domicile.

Chacun à ses motivations et le choix de l'emplacement de sa résidence principale est généralement lié à son travail, à la proximité familiale, aux activités de loisirs…

Les acquéreurs apprécient que les vendeurs décrivent l'emplacement, même approximatif, d'un bien à vendre. Cela leur évite les mauvaises surprises et des déplacements inutiles. Décrire l'environnement permet aux potentiels acheteurs de se projeter et de se renseigner en amont sur la vie qu'ils pourraient mener en s’y installant.

Et surtout, ne trichez pas en localisant votre bien plus proche d’une ville ou d’un secteur attractif...il y a forcément des acquéreurs pour tout type de bien et pour tous les secteurs!


3 - Les photos, une promenade visuelle pour l'acquéreur

De belles photos sont indispensables. Cela permet aux futurs acheteurs de se rendre compte de l'état intérieur et extérieur de votre bien vous devez donner envie. L'état d'entretien général du bien vendu donne de précieuses informations sur les travaux ou les aménagements éventuels à prévoir et à budgétiser.

Nous vous conseillons d’en publier au moins 5 ou 6. Il faut que votre potentiel acquéreur puissent pré visiter votre bien, voir les pièces de vie de votre intérieur et les différents aménagements extérieur si vous en possédez un.

Les photos doivent être claires, il vaut donc mieux les prendre de jour, au moment où la luminosité est propice. Il n'est pas proscrit de prendre des photos de nuit : un joli crépuscule par exemple si vos aménagements extérieurs mettent en valeur le bien. Mais les photos nocturnes ne peuvent pas constituer les seules photos de votre annonce.

Pour prendre vos photos, vous pouvez les réaliser vous même ou faire intervenir un professionnel. Avant cela, organisez, rangez votre intérieur, camouflez vos affaires personnelles. Dans un intérieur neutre, les acquéreurs se projettent mieux !

4 - D'autres éléments essentiels, pour une annonce de vente complète et précise

Votre prix de vente doit être juste et réaliste. Pour se faire, il vous suffit d'estimer votre bien. Nous vous invitons à prévoir le passage d'un expert immobilier afin que le prix soit le plus juste possible et colle parfaitement avec le marché actuel de l'immobilier dans votre secteur.

Des diagnostics obligatoires devront être réalisés au préalable afin d'apporter un maximum d'informations techniques sur votre bien : amiante, plomb, termites, environnement géographique et topologique, installations de gaz et d'électricité, consommations énergétiques etc.

Voici l'ensemble des diagnostics immobiliers obligatoires!

Pour la rédaction de votre annonce soyez créatifs mais n'utilisez pas de superlatifs ou d'abréviations car cela pourrait perdre vos potentiels acquéreurs dans le flux des milliers d'offres immobilières qui inondent le marché.

Les annonces ne sont généralement pas limitées en terme de mots : sans faire une dissertation, pensez à tout ce qui n'est pas obligatoire mais qui peut se révéler pertinent pour la vente de votre bien. Vos coordonnées sont également essentiels afin que les particuliers puissent entrer en contact avec vous.

Alors à vos claviers !

Vous désirez un peu d’aide, contactez nous ou découvrez nos services.



Cet article vous a-t-il été utile ?

Estimation de votre bien immobilier

Expert local – Sans commission – 3 500€ fixe.

Estimation Gratuite
Estimation de votre bien immobilier
Estimation gratuite

Commentaires
Pas de commentaires
Rajouter un commentaire
L'ajout de commentaire est fermé.
 

Les derniers articles