Le Pop Blog

Vendre sa résidence secondaire

SVG Wave Background
Comment vendre sa résidence secondaire? Lisez notre article spécial vendre sa résidence secondaire


Prêts à vous lancer dans de nouveaux projets, vous désirez désormais vendre votre résidence secondaire. Alors comment vendre sa résidence secondaire et en organiser la gestion ? ✅

Comment vendre sa résidence secondaire ?

Une résidence secondaire est un lieu occupé occasionnellement, souvent lors de vacances ou week-ends. Il s’ajoute à votre patrimoine immobilier en complément de votre résidence principale.

Les étapes de la vente :

Pour bien vendre sa résidence secondaire, il convient de respecter plusieurs étapes :

  • Définir un prix de vente : pour cela, une estimation est nécessaire. Celle-ci prendra en compte le marché, les caractéristiques de votre maison, le terrain.
  • Prendre des jolies photos : pour vendre sa résidence secondaire, il faut savoir créer le coup de cœur. Ne négligez pas vos photos, car intégrées à l’annonce ce sont elles qui donnent envie aux acquéreurs.
  • Rédiger une bonne annonce : bien rédiger son annonce contribue à mieux vendre sa résidence secondaire. Une bonne rédaction limite les visites inutiles.
  • Gérer les visites : les visites sont enfin, la dernière étape essentielle pour bien réussir la vente de sa résidence secondaire.

La vente d’une résidence secondaire est comme celle d’une résidence principale : c’est une succession d’étapes pour susciter l’envie d’achat et faire en sorte d’aboutir à une offre.

L’aide d’un professionnel :

L’immobilier est un métier, c’est pour cela que l’aide d’un pro peut vous être bénéfique pour vendre votre résidence secondaire au bon prix et rapidement. En effet, un agent immobilier pourra vous faire une estimation du prix s'accordant au mieux avec le marché (en consultant les ventes récentes, prix au m2 du secteur, caractéristiques du bien ...). De plus, l’agence s’occupe de toutes les tâches chronophages comme la rédaction de l’annonce et sa diffusion, la gestion des visites, la qualification des acquéreurs, la gestion du dossier notaire etc...

En passant par un professionnel de l'immobilier, il faudra tout de même être prêt à payer entre 3% et 10% de frais d'agence. Notre conseil : renseignez-vous pour vendre avec une agence immobilière en ligne qui pratique des frais fixes et qui vous permet de proposer un prix de vente plus compétitif sur le marché.


Imposition et plus-value :

La vente d’un bien immobilier, entraîne souvent une plus-value. Selon le bien, celle-ci va être soumise ou non à imposition et à des taux différents. De fait, la vente d’une résidence principale n’est jamais soumise à la taxe sur la plus-value immobilière. Cette taxe ne concerne que les résidences secondaires. Seule la taxe sur la plus-value sur la résidence secondaire s’applique, sauf si le bien est détenu depuis plus de 22 ans.

L’impôt sur les plus-values

Lors de la revente d’un bien immobilier secondaire, l’état vous demandera une taxe si vous avez gagné de l’argent entre le prix d’achat de vente de la maison et le prix de revente. C’est une taxe que l’on appelle taxe sur la plus-value. L’imposition sur cette différence entre le prix d’achat et le prix de vente est soumise à :

  • L’impôt sur le revenu au taux de 19 %
  • Au prélèvement sociaux CSG (9,9 %), CRDS (0,5 %), prélèvement social (4,5 %), contribution additionnelle « solidarité autonomie » au prélèvement social (0,3 %) et prélèvement de solidarité (2 %). Le tout pour un taux global de 17,2%.

De plus, si votre plus-value excède 50 000 € une taxe supplémentaire comprise entre 2% et 6 % sera appliquée.

Découvrez notre article sur la plus-value immobilière.

Exonération fiscale

L’impôt sur la plus-value peut être évité ou du moins de moindre mesure. En effet, tout contribuable bénéficie d’un abattement de 1 000 € à déduire du montant de la plus-value sur résidence secondaire. À compter de 5 années de détention, un abattement de 10 % par année s’applique. Par conséquent, pour une durée de détention supérieure à 15 ans, la plus-value sur résidence secondaire est totalement exonérée. Pour connaître vraiment votre montant d’imposition vous avez la possibilité de vous rendre sur le site gouvernemental des impôts pour calculer le prix exact de vos taxes sur votre résidence secondaire.

Résumé des causes d’exonération :

  • Détenir le logement depuis plus de 15 années consécutives
  • Si la plus-value est égale ou inférieure à 1 000€
  • Si le logement secondaire change de désignation pour devenir votre résidence principale
  • Dans le cadre d’une cession à un bailleur social
  • Si le bien devient sinistré et qu’il est revendu
  • Si le prix de cession est égal ou inférieur à 15 000€

Vous pouvez donc revendre ce bien secondaire en diminuant vos taxes et impositions, alors renseignez-vous bien avant de mettre en vente votre résidence secondaire.

Régime fiscal

Votre résidence secondaire comme votre bien principal est elle aussi soumise à la taxe d’habitation. Elle est calculée par l’État de la même manière que pour tout autre logement.

Mais vous pouvez vous débarrasser de cette taxe selon certaines conditions :

  • Si le bien secondaire est utilisé comme lieu d’exercice pour une activité professionnelle
  • Si les occupants du logement présentent une demande de logement en maison de retraite ou établissement spécialisé
  • Si les propriétaires veulent habiter la maison, mais que cela leur est impossible (par exemple, les expatriés).

Vous voilà prêts désormais pour la vente de votre résidence secondaire ou l’achat d’une nouvelle demeure. Bien armés et accompagnés par un professionnel de l’immobilier vous pouvez désormais envisager vos projets immobiliers en toute sérénité.



Cet article vous a-t-il été utile ?
Articles similaires
Immo-Pop

Agence immo en ligne

Expert local - 0% commission - 3 500€ fixe

Estimer mon bien Services et tarifs
Immo-Pop - Agence immo en ligne

Commentaires
Pas de commentaires
Rajouter un commentaire
L'ajout de commentaire est fermé.
 

Les derniers articles